×

Priorité #3

Accueil des MENA (mineures non accompagnées) et autres personnes vulnérables dans le cadre du mécanisme de relocalisation européen


Au niveau fédéral, le parlement vient de voter une résolution demandant à la Belgique d’accueillir des personnes mineures non accompagnées (MENA) bloquées, dans des conditions inhumaines, dans les camps surpeuplés (« hotspots ») en Grèce. Suite à cela, la ministre de l’Asile et la Migration a annoncé que la Belgique relocaliserait 18 MENA. C’est un pas en avant mais ce nombre est insuffisant au regard de ce que la Belgique peut faire en termes d’accueil et des besoins sur place dans les « hotspots ».

Nous demandons pour cela que soit réalisé régulièrement, dans notre commune, un relevé des places disponibles pour les personnes mineures non accompagnées et de le communiquer aux autorités fédérales.

Sur base des places disponibles dans les différentes structures d’accueil et d’encadrement des MENA au niveau communal, la commune demande aux autorités fédérales, d’augmenter le nombre de relocalisations depuis la Grèce - au-delà de 18 MENA annoncés par la Ministre de l’Asile et la Migration- dans le cadre du plan d’action européen de soutien à la Grèce ;

« Pour ne laisser personne derrière », nous demandons également à notre commune d’accueillir et de demander aux autorités fédérales, de relocaliser, en Belgique, une part équitable de familles, des personnes âgées ainsi que d’autres profils souffrant de pathologies sous-jacentes qui les rendent particulièrement vulnérables et se trouvant actuellement dans les camps grecs.

Restons en contact