×

Guinée : Après le putsch militaire, la société civile coordonne une cellule nationale de crise

9 septembre 2021

Le peuple de Guinée s’est réveillé ce dimanche 5 septembre 2021 en constatant l’avènement d’un putsch militaire. Le commandant des forces spéciales a en effet pris le contrôle du pouvoir et arrêté le Président Alpha Condé. Il a annoncé l’instauration d’un couvre-feu, la dissolution de la Constitution ainsi que des institutions de la République, tout en tentant de rassurer la « communauté internationale » en annonçant la mise en place d’un gouvernement « d’union » et qu’il n’y aurait pas de « chasse aux sorcières » contre les partisans du président démis.

Le CNOSCG (Conseil National des Organisations de la Société Civile Guinéenne), le principal réseau guinéen de la société civile et partenaire du CNCD-11.11.11, assure la coordination de la Cellule nationale de crise mise immédiatement en place par les organisations de société civile guinéenne pour servir d’espace d’échanges et de réflexions de toutes les composantes sociales guinéennes. Cette cellule a tenu ce lundi 6 septembre sa première réunion de crise et a rendu public sa première déclaration sur la situation du pays (en annexe).

Le CNCD-11.11.11 demande aux autorités belges et européennes de prendre les mesures diplomatiques pour promouvoir un retour à la démocratie, au respect des droits fondamentaux et à la protection des personnes et organisations éventuellement menacées.

Restons en contact