Soliris.brussels : un relais pour porter la voix des diasporas

On dit que Bruxelles est l’une des villes les plus cosmopolites du monde. Et pourtant, les diasporas ne font pas toujours entendre leur voix dans le débat public à la hauteur de la richesse qu’elles portent. Les faire mieux résonner dans la société, c’est tout le sens du projet Soliris.brussels, dont le CNCD-11.11.11 est une cheville ouvrière.

Le réseau Soliris.brussels, autrefois le Réseau régional bruxellois de solidarité internationale, travaille autour de trois axes principaux : une mise en réseau des associations bruxelloises actives en solidarité internationale, en particulier les organisations des diasporas, un renforcement des capacités de ces associations et un soutien aux services communaux de solidarité internationale. Le CNCD-11.11.11 a la chance depuis mars 2020 de porter les deux premiers axes de ce projet.

Faire entendre la voix des diasporas dans le débat public, l’objectif de soliris.brussels

Après plus d’un an de projet, le site Soliris.brussels a été lancé en juin 2021. Ce site a pour but de renforcer la mission principale du projet de valorisation et accompagnement des organisations des diasporas actives en solidarité internationale en leur offrant un espace pour présenter leurs associations ainsi que leurs activités. Le site partage également les événements organisés par les 19 communes bruxelloises autour de la solidarité internationale. Cet espace est enfin le lieu de référence pour suivre les événements et formations du projet Soliris.brussels.

Ainsi vous avez pu y découvrir le cycle de conférence ayant pour thème cette année l’art et l’activisme. Le cycle « Diasporas + Artivismes : art, expertises, résiliences » a commencé avec un premier épisode sur les diasporas palestiniennes, pour ensuite aborder ces mêmes questions au sein des communautés diasporiques rwandaises, burundaises, imazighen. Le cycle sera clôturé en juin prochain par un événement traitant de l’exil de manière plus large. L’ensemble du cycle a été co-organisé avec United Stages, un projet né de l’envie de nombreux acteurs du secteur culturel de s’unir autour d’actions concrètes en solidarité avec les réfugié·e·s et les migrant·e·s. Par ailleurs chaque événement a été organisé avec l’aide d’organisations des diasporas actives en solidarité internationale.

Dans la lignée du cycle « Decolonize Now » organisé précédemment pour le projet Soliris.brussels, on retrouve l’importance de mettre en avant l’expertise ainsi que la résilience de ces différentes communautés diasporiques. Pour ce faire, il est important que nous ne parlions pas des diasporas mais avec les diasporas. Ainsi ces événements de sensibilisation se veulent informatifs mais également festifs, dynamiques et rassembleurs afin que les diasporas concernées les voient comme des moments de rencontre pour leurs communautés respectives.