credit :  © Markus Distelrath (Source : Bozar)
© Markus Distelrath (Source : Bozar)
Conférence de bilan de la COP27 avec Jean-Pascal van Ypersele (Climatologue, UCLouvain), Aissatou Diouf (Coordinatrice du Climate Action Network pour l’Afrique de l’Ouest), Elizabeth Wathuti (Directrice de campagne à la Fondation Wangari Maathai - Kenya) (TBC), Anna Paeshuyse (représentante ONU de la jeunesse pour le développement durable, Conseil flamand de la jeunesse) et Zakia Khattabi (ministre fédérale du Climat).

L’événement affiche sold out mais quelques places pourraient se libérer le jour-même. Aussi, si vous désirez participer, nous vous encourageons à vous présenter à l’entrée du BOZAR le jour-même à 18h45.

Du 6 au 17 novembre a lieu en Égypte la COP27, 27e conférence des Nations Unies sur les changements climatiques. Les catastrophes climatiques sont au cœur des discussions entre les 196 nations représentées. Plus que jamais, elles vont devoir s’engager à réduire drastiquement les émissions de gaz à effet de serre pour espérer limiter le réchauffement, mettre en place et financer des stratégies d’adaptation pour vivre le mieux possible avec les évolutions attendues du climat.

Avec Jean-Pascal van Ypersele (Climatologue, UCLouvain), Aissatou Diouf (Coordinatrice du Climate Action Network pour l’Afrique de l’Ouest), Elizabeth Wathuti (Directrice de campagne à la Fondation Wangari Maathai – Kénya (TBC)), Anna Paeshuyse (représentante ONU de la jeunesse pour le développement durable, Conseil flamand de la jeunesse) et Zakia Khattabi (ministre fédérale du Climat), ​​​nous ferons le point sur la COP27 tout en approfondissant les questions du rapport à l’eau et le dédommagement des victimes climatiques. Le débat sera modéré par Paul Germain (journaliste et rédacteur en chef TV5 Monde).

Langue : Anglais Français Néerlandais.
Traduction simultanée vers les 3 langues.

L’événement affiche sold out mais quelques places pourraient se libérer le jour-même. Aussi, si vous désirez participer, nous vous encourageons à vous présenter à l’entrée du BOZAR le jour-même à 18h45.