credit :  © CNCD-11.11.11
© CNCD-11.11.11
L’heure est aux discussions budgétaires au sein du gouvernement fédéral. Un momentum que saisissent fédérations et coupoles d’ONG pour appeler à la mobilisation le vendredi 7 octobre, afin d’exiger qu'il concrétise sa promesse de consacrer 0,7% du revenu national brut (RNB) à l’aide au développement pour 2030 au plus tard et qu'il engage dès 2023 une trajectoire de croissance pour y parvenir, comme il s’y est engagé.

Le gouvernement fédéral négocie le budget pour 2023 et 2024. Le momentum est donc crucial pour le pousser à concrétiser son engagement maintes fois répété en faveur de la solidarité internationale.

Le contexte actuel de crises multiples rendra ces négociations budgétaires tout sauf simples et les priorités du gouvernement seront souvent domestiques. Néanmoins, il est essentiel de placer la solidarité internationale en tête de l’ordre du jour. Nous, en tant qu’organisations de la société civile, avons un rôle crucial à jouer à cet égard.

Que demandons-nous ?

  • que le gouvernement belge tienne sa promesse et adopte une trajectoire de croissance linéaire et contraignante pour que l’Aide publique au développement (APD) belge atteigne effectivement - et enfin - 0,7% du revenu national brut (RNB) pour 2030 au plus tard.
  • que cette trajectoire de croissance se traduise par une augmentation du budget de la coopération au développement dans les budgets 2023 et 2024, les derniers de la Vivaldi.
  • que les ressources allouées à la Direction générale Coopération au développement et Aide humanitaire (DGD) soient indexées.

Que pouvez-vous faire ?

  • Participer au rassemblement le vendredi 7 octobre 2022 à 10h30 à la Tour des Finances, alors que les négociations budgétaires – selon nos informations – devraient être dans la dernière ligne droite.
    Votre présence avec nous ce 7 octobre sera essentielle pour faire de ce rassemblement une réussite.
  • Relayer notre campagne multimédia de communication en développement sur ces enjeux. Pour ce faire, rendez-nous sur la page de notre site qui y est consacrée ou rejoignez-nous sur Facebook et Twitter pour partager nos posts.